Publicité

Lors de la cérémonie de constitution de l’Association internationale des musées du sport au Musée Cosme Damião, Luís Filipe Vieira s’est exprimé à propos de diverses rumeurs et spéculations qui surviennent depuis ces derniers jours, notamment après l’élimination du Benfica en Europa League. Le président encarnado s’est exprimé à propos de l’avenir de Bruno Lage en équipe principale et a évoqué l’éventuelle prolongation de contrat de Samaris.

« Il y a beaucoup de spéculations à ce sujet. On croit en notre objectif d’être champion et on va lutter pour le devenir. Maintenant, et peu importe ce qu’il se passera, Bruno Lage sera l’entraîneur du Benfica la saison prochaine » a déclaré le président. Je suis un des plus grands fondateurs de ce projet et je vais me battre jusqu’à la fin pour que personne ne sorte cette année, ni l’année prochaine, si possible. Avant que le Benfica ne fasse des acquisitions, il regardera toujours au Seixal avant. S’il n’y a pas ce qu’il faut, il est évident que le club achètera.

L’objectif de l’Europe

Luís Filipe Vieira a également rappelé le « changement de paradigme » à la Luz et en rappelant que seul les aigles pourront gagner un titre européen uniquement s’ils suivent cette voie : « Le Benfica consolide ce projet d’année en année, hier il y avait même 4 jeunes titulaires, et 5, 6 ou 7 éventuellement dans le futur. Je pense que le Benfica ne peut rêver d’un titre européen qu’avec les joueurs de sa formation. Je ne vais pas changer de manière de voir les choses ou alors vous devrez trouver un autre président. Le Benfica doit être capable et doit avoir les arguments nécessaires pour qu’aucun joueur fondamental ne puisse sortir ».

La prolongation de contrat de Samaris

Luís Filipe Vieira a également abordé le cas du milieu de terrain Andreas Samaris, actuellement en fin de contrat. Questionné si sa prolongation de contrat était la priorité, le président portugais a répondu carte sur table.

« Non. Au Benfica, la priorité c’est le Benfica. Et c’est le cas pour Samaris ou quiconque autre. On décidera au moment venu. L’objectif est toujours le même : servir les intérêts du Sport Lisboa e Benfica. On a l’habitude de dire : celui qui n’aime pas être ici, ne doit pas être ici, le Benfica ne dérange personne. Le Benfica traite bien tout le monde, le club offre les conditions qu’il peut offrir, mais plus que cela le Benfica ne pourra pas. Je ne dis pas ça seulement pour lui, mais pour tout le monde » a t-il répondu aux journalistes.

Jonas satisfait au Benfica ?

« Il a encore un an de contrat et il est très heureux au Benfica. Tout le monde est satisfait de l’entraîneur. Je ne comprends pas les rumeurs autour de Jonas. J’assure à tous les Benfiquistas que Jonas est super heureux, rien qu’à voir comment il a célébré le quatrième but [hier contre Marítimo]. C’est cette union qu’on veut.

Le match du titre à Braga ?

Le prochain est toujours le plus difficile. On sait tous la saison qu’ils sont entrain de réaliser, mais on va prendre ce match comme une nouvelle finale et lutter jusqu’à la fin pour la victoire ».

1500 billets seulement contre Braga

Je n’ai pas à être satisfait ou pas, le SC Braga fait ce qu’il lui chante, c’est chez-eux. Le soutien des Benfiquistas existe sur le terrain mais des fois il faut savoir transmettre son soutien aux joueurs. Les Benfiquistas doivent comprendre deux choses : on forme actuellement une grande équipe pour le futur, qui va avoir un parcours victorieux. On va tout faire pour garder nos athlètes chez nous. Le chemin est tracé et c’est celui du succès sportif et financier. Quiconque Benfiquista doit être heureux en regardant son équipe. En regardant le passé, de ce qu’il avait et de ce qu’il a maintenant au présent, on doit tous se sentir heureux. Avec l’entraîneur et les joueurs que nous avons aujourd’hui, on devrait tous être heureux ».

La nomination des arbitres rendues publiques

Tant mieux. Nous et le SC Braga auront un match difficile, et l’arbitrage aussi. Les 3 équipes seront à la hauteur et on espère qu’à la fin la meilleure équipe soit le Benfica.

Les accusations des Super Dragões

Tout le monde sait que le Benfica n’est pas la dedans. Un jour ou l’autre les histoires de ces deux dernières années seront éclaircies. Le Benfica n’est qu’un prétexte pour conditionner beaucoup de gens, mais les juristes sauront traiter cela, pas moi.

Publicité
visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here