Publicité

L’entraîneur du Sport Lisboa e Benfica, Bruno Lage s’est exprimé en conférence de presse à la Caixa Futebol Campus pour le match contre Belenenses, comptant pour la 25ème journée de Liga NOS.

Quel adversaire attendez-vous demain [lundi] ?

C’est un adversaire qui nous a battu lors du match aller, ce qui montre sa qualité. C’est une équipe bien organisée avec une volonté énorme de bien jouer et de contrôler le ballon. Une équipe très bonne, avec de bons joueurs et un bon entraîneur. Ce sera un duel très intéressant et pour qu’on puisse gagner il faudra être à notre meilleur niveau.

Seferovic n’est pas disponible, allez-vous faire jouer Jonas ? Le Benfica va t-il devoir changer sa manière de jouer ?

Peu importe le système, quand on change de joueur on doit changer les dynamiques de l’équipe. Je ne vais pas dire qui va jouer, mais le plus important c’est ce que nous construisons en tant qu’équipe et après profiter du potentiel maximum de chaque joueur pour travailler notre dynamique et le collectif. On est préparé pour cela et ça fait parti de notre travail. En fonction du match et de la stratégie, le onze est défini suivant ce qu’on veut faire collectivement et en fonction de ce que chacun peut proposer à ce collectif.

Avez-vous déjà fais l’analyse de ce qui n’allait pas en Croatie ? Que devra faire le Benfica pour ne pas refaire les mêmes erreurs ?

On fait tout le temps des analyses, qu’on perde ou qu’on gagne. J’ai entendu des gens dire qu’on a manqué de largeur et de profondeur, ceci ou cela. Pour ma part j’ai sentis qu’on a essayé de reproduire nos idées, chercher à jouer de l’intérieur parce qu’on savait que nos deux milieux allaient subir une forte pression, pour jouer avec le milieu adverse, parce qu’ils jouent en 4x3x3, soit en 1×2, et donc avoir de l’espace pour jouer sur les côtés avec Corchia et Grimaldo, et attaquer en profondeur avec nos deux attaquants. On a réussi à faire cela jusqu’à la demi-heure de jeu en ayant notamment la meilleure occasion de but. A partir de là, la blessure de Seferovic a tout changé. On a essayé de changer, de créer d’autres dynamiques mais malheureusement cela n’a pas fonctionné. L’adversaire a marqué grâce à un penalty de notre faute. On a voulu bien faire les choses.

Jorge Jesus a dis ce dimanche que le Benfica a tout pour arriver en finale de Ligue Europa. Etes-vous d’accord ?

C’est l’opinion d’un grand entraîneur, expérimenté qui a beaucoup gagné. Je ne fais que commencer, je fais mon chemin comme je le fais depuis le début en s’entraînant à chaque entraînement, en jouant de match en match, et en essayant de faire la meilleure gestion de l’effectif.

Comment se passe la gestion de Jonas ?

Jonas garde le même statut : indispensable, mais on doit aussi faire de la gestion, la gestion de Jonas est identique à celle des autres joueurs. Quand on voit qu’un joueur peut jouer, il joue, quand il est sur le banc et qu’il peut jouer, il joue, quand on sent qu’il n’est pas en condition, il ne joue pas. C’est pareil pour Félix et Jota. C’est de la gestion quotidienne.

Etant donné qu’il n’est pas titulaire depuis longtemps et qu’il a très peu joué, pensez-vous qu’il peut disputer les 90 minutes ?

Oui, pourquoi ne pourrait-il pas ? Vu comment tout le monde s’entraîne… Il y a déjà eu plusieurs joueurs qui ne jouaient pas, certains n’étaient pas convoqués, et d’un coup ils ont été convoqués pour jouer les 90 minutes régulièrement. Par exemple avec Samaris, cela fait longtemps qu’il ne jouait plus, et il joue désormais régulièrement. Le plus important c’est que les joueurs soient prêts pour jouer, qu’ils s’entraînent bien et quand ils sont appelés qu’ils répondent présent. Gabriel ne jouait aussi plus depuis un certain temps… Pareil pour Félix. Pour cela tout le monde doit s’entraîner et préparer les matchs, individuellement ou collectivement parlant.

Une nouvelle semaine de 3 matchs. Concernant l’exigence de ces matchs, cette semaine sera t-elle différente ?

Non, et c’est comme ça depuis mon arrivée. On a jamais eu une semaine complète de 7 jours. Il y a eu une période de 5 jours où on a pu s’entraîner après la demi-finale contre Porto et maintenant on a eu 4 ou 5 jours. C’est beaucoup de travail parce qu’on aime faire des analyses très détaillées de notre match, et celle de l’adversaire. En ce moment, entre le match du Dinamo et aujourd’hui, on a déjà regardé notre match et 4 matchs de Belenenses. C’est ça notre travail, peu importe le nombre de jours que l’on a, on doit faire ce travail. On donne le meilleur de nous même pour que les choses puissent se concrétiser. C’est ça le plus important.

Le Benfica a t-il changé après être passé 1er au classement ? Sentez-vous le Benfica plus favoris qu’avant ?

Je n’ai pas senti de grandes différences. Après notre arrivée [de Zagreb], et après ce petit coup de fouet [match perdu contre Dinamo], on doit être les premiers à remotiver les troupes. On y arrive et cela se sent aux entraînements. J’ai senti cette joie, cette détermination et cette attitude à l’entraînement. Par rapport au calendrier, il reste 10 matchs à jouer pour tout le monde. Notamment pour Braga et Sporting. Il y a encore beaucoup de points en jeu. Il y a un facteur que vous ne prenez pas en compte, mais que nous de notre côté importe beaucoup, c’est 10 finales. Des fois, les équipes qui paraissent les plus accessibles sont celles qui nous mettent le plus en difficulté. Elles luttent pour leur survie, pour leur vie, et ça leur donne une motivation extra de gagner. On a pas réussi à gagner ces points là lors du match aller, mais ces 10 matchs vont être très compliqués et il faudra être à notre meilleur niveau. On joue chaque match comme une finale, avec beaucoup de détermination, et on veut arriver à la fin de ces 10 matchs avec la même attitude.

Publicité
Amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here