Publicité

En conférence de presse, Bruno Lage a analysé la victoire du SL Benfica face à Feirense (1-4) à Santa Maria da Feira, comptant pour la 28ème journée de Liga NOS. Le technicien encarnado a souligné l’exhibition en crescendo de ses hommes et rajoute que cette dernière ligne droite n’est plus de « match en match », mais de « finale en finale ». Au programme, le retournement de situation, la titularisation de Taarabt et le soutien sans équivoque des supporters.

Une exhibition en crescendo

On a joué sur un terrain très difficile et face à une grande équipe, malgré le fait qu’elle soit dernière au classement. Feirense est une très belle équipe et remplie de grandes valeurs, elle a un très bon entraîneur qui a toujours fait du bon travail. On est pas très bien entrés dans le match et on a fini par encaisser un but là où Feirense est très bon, dans les ballons aériens. On a fait une erreur ce qui nous a coûté le but. Notre match est allé en crescendo à partir de ce moment-là. On a réussi à récupérer l’avantage avant la pause et en seconde mi-temps on est entrés comme des champions à la recherche de notre troisième but pour ensuite bien contrôler le match. C’était une victoire méritée, sur un terrain très difficile, face à une très belle équipe. C’était un grand match.

Savoir attendre le bon moment

On doit être patient dans la circulation de balle et ne pas tomber dans l’impatience. Il y a eu un moment où on commençait à centrer trop tôt, et face à cette équipe et sa bonne organisation, on devait être très patient, bien savoir construire, chercher l’espace dans les couloirs, et s’ils sont fermés, tenter de chercher de l’espace dans le couloir opposé. Il faut être patient pour bien faire les choses et ne pas se précipiter. Et je pense que l’équipe l’a très bien fait.

L’arbitrage

J’ai déjà dis que je ne commentais pas l’arbitrage. Le VAR a son rôle à jouer dans la crédibilisation du football portugais. On doit croire en ce qui est décidé sur le terrain. Ce que je vois c’est que tout le monde n’y croit pas et ça peut conduire à des erreurs. Nous qui vivons cela, entraîneurs, joueurs et vous (journalistes), on doit se comporter différemment. Regardez les anglais et comparez-les avec nous. Beaucoup de gens s’éloignent du football. Hier, il y a eu un match entre le 4ème et 5ème classé (Moreirense-SC Braga), il y avait 1500 personnes. En Angleterre en League 1 et League 2 (troisième et quatrième division) il y a 60, 70 milles personnes. Il faut comprendre que, peu importe si on gagne ou on perd, quel sport voulons nous ? On doit bien comprendre cela car bientôt, il n’y aura plus qu’une demi-douzaine de clubs, d’entraîneurs et de journalistes…

Taarabt titulaire

L’objectif était d’exploiter toutes ses qualités individuelles et chercher l’espace dans l’intérieur. On a pensé qu’il pouvait très bien jouer avec Grimaldo et cela s’est très bien passé. C’est un joueur qui lie bien [la défense et l’attaque] et qui sait trouver les espaces. Il contrôle bien le ballon et il arrive à bien faire le lien avec les joueurs de devant, avec Seferovic, avec João, avec Pizzi et même avec Grimaldo. C’était ça notre intention de le titulariser. On est très satisfait de Adel, parce qu’il apporte ses qualités à l’équipe, mais on est également satisfait de toutes les personnes qui travaillent quotidiennement avec nous.

Une victoire pour les supporters

Je vais vous raconter une histoire… L’année dernière je travaillais comme entraîneur adjoint de Carlos Carvalhal au Swansea et on vivait une situation similaire à celle de Feirense. On jouait le dernier match et on avait besoin de gagner en marquant beaucoup de buts, 4 ou 5 [pour le maintien en Premier League]. Même dans cette situation difficile et avec une relégation en deuxième division presque tracée, j’avais l’habitude d’aller sur le terrain, de ressentir l’ambiance du match, et à ce moment-là il y a eu un petit garçon à l’entrée du tunnel avec un carton marqué : « Je continuerai à vous soutenir l’année prochaine ». Cela m’a vraiment touché car ce petit garçon donnait l’exemple. Je lui ai pris son carton, je l’ai emmené dans les vestiaires et je l’ai fais signé à tout mes joueurs.

Une autre histoire qui est dans la continuité de la conférence d’hier [samedi], où j’ai parlé indirectement à nos supporters : il y a eu une petite fille, Diana, qui m’a fait un dessin avec le même message : « Mister, on sera toujours là pour vous soutenir ». Et ça c’est très important, les enfants ont déjà compris le message et les adultes doivent le comprendre aussi. C’est ça le Benfica, l’unique Benfica, celui de nos supporters… Cette victoire leur est dédiée. C’est ça notre Benfica et le soutient maintenant ce n’est plus de match en match, c’est de finale en finale. Avec le soutien de nos supporters, on jouera tout les matchs restants comme on l’a fait aujourd’hui.

dessin diana bruno lage
Le dessin de Diana offert à Bruno Lage

Peu importe si on joue avant ou après le rival, la pression existera toujours, que ce soit pour ceux qui veulent être champions, pour ceux qui jouent des compétitions européennes ou même pour ceux qui luttent pour le maintien, parce qu’il y a 18 points en jeu pour toutes les équipes, et donc toutes les équipes ressentent cette pression, peu importe les objectifs qu’elles ont. Notre objectif est de gagner, de terminer à la première place. On ne dépend que de nous, et en faisant bien notre travail et en gagnant les 3 points on restera à cette place.

Le soutien des supporters déterminant

On va jouer les prochains matchs face à des équipes qui luttent pour leur vie, elles ont besoin de points pour rester en première division et cela va être très difficile pour nous, mais ce que je sens c’est que, à domicile ou à l’extérieur, avec le soutien de nos supporters on ne devient plus qu’un Benfica, unis, et c’est ce Benfica que je veux jusqu’à la fin du championnat.

Les déclarations de Grimaldo après le match 💬 

Publicité
visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here