Publicité

La saison 2018/19 va recevoir ce mercredi, à 21h45, à l’Estádio José Alvalade son quatrième Derby de Lisbonne. Cette rencontre marquera le match retour des demi-finales de la Coupe du Portugal. En marge de la 37ème finale du Benfica depuis le début de la saison, Bruno Lage a affirmé en conférence de presse que l’avantage obtenu des aigles au match aller (2-1) est minime. Au programme de cette conférence : un ‘flash-back’ de la Goleada en Liga NOS, un commentaire sur les déclarations de Mourinho, et une analyse de la défense adverse.

Comment le Benfica devra t-il se présenter pour gagner ?

C’est un match qui va nous permettre de disputer un titre. On est à la mi-temps et on gagne actuellement avec une petite marge de 2-1. On devra être à notre meilleur niveau pour gagner ce match. On va affronter un adversaire compétent, un des meilleurs du Portugal.

Vous pensez que vous pourrez refaire la même chose qu’à l’Alvalade en Liga NOS ?

C’est tout le temps ce qu’on essaie de reproduire, faire de notre mieux et montrer ce qu’on est capable de faire malgré les intervalles de 3 jours. Depuis le début on a montré qu’on a évolué, pas toujours vers le haut cependant. On cherche à analyser l’équipe en terme offensif et défensif pour l’a faire évoluer vers le haut, en ne perdant pas ce qui a déjà été acquis. Autre chose à savoir est le changement de joueurs qu’on peut faire suivant un match ou l’autre, chacun offre des choses différentes. L’adversaire a ses forces et ses faiblesses. Le Sporting a joué d’une certaine manière au 1er match, autrement lors du deuxième match et maintenant avec 3 centraux. On cherche toujours à évoluer de match en match, et analyser les systèmes tactiques et les dynamiques de l’adversaire.

José Mourinho a déclaré que ce match est plus important pour le Sporting que pour le Benfica, il vous a souhaité bonne chance pour votre carrière mais a préféré éviter les comparaisons. Pouvez-vous commenter ces affirmations ?

A propos de demain, on va jouer ce match comme une vraie finale, et c’est ainsi depuis que j’ai pris les rênes de l’équipe. On a l’avantage actuellement pour ce match qui est d’une très grande importance, et on va tout faire pour disputer la finale. Sur la deuxième partie de la question, j’ai déjà pu le remercier par l’intermédiaire de mon père. On ne fais pas de comparaisons, c’est vous qui les faîtes. Me comparer avec Mourinho après deux ou trois victoires, ça me fait rire. Chacun fait son parcours. Le plus difficile dans le football c’est de gagner. Gagner consécutivement des matchs est encore plus dur, gagner des championnats consécutivement c’est pour quelqu’un d’encore plus spécial. Peux de gens le font, seulement deux ou trois, est l’un d’eux est José Mourinho. C’est pour cela qu’il est connu comme le Special One.

Comment contrer Bruno Fernandes ?

Les gens ont tendance à toujours parler d’un joueur dans l’équipe, font des comparaisons afin de savoir qui est le meilleur entre Bruno Fernandes et João Félix. Moi je crois plutôt au collectif, à ce que l’équipe peut faire et à sa dynamique collective. Chaque joueur est différent. On se demande toujours qui est le meilleur, alors que ce sont des joueurs qui jouent à des positions différentes. Chaque joueur à sa manière de jouer. Ce qui nous intéresse ce sont les dynamiques des équipes et de comprendre comment pourra jouer Bruno Fernandes. Il peut jouer plus offensif comme il l’a fais lors du premier match, ou plus près de la construction comme il l’a fait lors du second.

Attendez-vous un Sporting avec deux ou trois centraux ?

Je ne sais pas. Si ce serait un entraîneur portugais qui jouerait à domicile et qui devrait gagner je dirais que non. Cet entraîneur a une culture différente et aux Pays-Bas le sytème avec trois centraux est considéré comme plus offensif. A la construction ils commencent avec 3 centraux, mais je ne sais pas s’ils vont jouer avec deux centraux et un milieu ou trois centraux, ou même un latéral a côté du central. En ce qui nous concerne, on devra avoir une stratégie bien définie pour conditionner leurs sorties de balles à trois.

Publicité
visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here