Le Conseil de Discipline de la Fédération Portugaise de Football a sanctionné le Benfica Lisbonne de 4 matchs d’interdictions à l’Estádio da Luz, après une plainte déposée par le CP Sporting. Les lions accusent les encarnados de soutenir les ‘claques’ du Benfica (groupes de supporters) qui ne sont pas déclarées.

Le tetra-champion national a réagi aujourd’hui dans un communiqué et va faire appel de cette décision scandaleuse.

Le communiqué :

« Le Sport Lisboa et Benfica – Futebol, SAD informe le Tribunal arbitral du sport (TAD) qu’il présentera une injonction avec effet immédiat de la décision rendue par le Conseil de discipline de la Fédération Portugaise de Football, sur la base d’une procédure ouverte par la Commission d’Instruction de la Liga Portugal qui décrète l’interdiction de l’Estádio da Luz  pour 4 matchs.

Nous estimons que les raisons invoquées pour une telle décision sont totalement inacceptables et injustifiables, nous sommes convaincus que nous pourrons faire valoir nos raisons au cours de ce processus « , a déclaré le club sur son communiqué.

Une amende en prime

En plus de quatre matchs d’interdiction de l’Estádio da Luz, le Benfica Lisbonne a été condamné à une amende de 28 000 euros. L’interdiction, qui n’est pas encore effective, signifie que Benfica devra jouer ses quatre matchs à « domicile » ailleurs. Ainsi les matchs ne seront pas à huit clos et pourront recevoir les supporters.

La peine est suspendue et ne prend donc pas effet pour le moment étant donné que le club lisboète fera appel devant le tribunal et, parallèlement, prononcera une injonction auprès du tribunal administratif ou du TAD lui-même pour demander la suspension des 4 matchs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here