« Revenir au Benfica ? Avec grand plaisir » – Marçal

Marçal

Considéré comme un des meilleurs latéraux gauche du football français, Fernando Marçal cherche encore sa place dans l’effectif des aigles, et se prépare ainsi pour un jour, raconter à ses fils son expérience sur les terrains du Benfica.

En fin de contrat avec son club en juin 2015 et suivi par les plus grands clubs portugais, il rejoint le Benfica Lisbonne pour quatre saisons. Lors de la saison 2015-2016, il est prêté en première division turque au Gaziantepspor. Il y réalise une très bonne saison mais n’entrant toujours pas dans les plans du club portugais sous les commandes de Rui Vitória, il est de nouveau prêté une saison, le 18 août 2016 à Guingamp après avoir été désiré par Bastia.

 

Vous êtes en très bonne forme au Guingamp et vous suscitez l’attention. Du Benfica aussi ?

Je suscite l’attention de tous les grands clubs, comme c’est le cas avec le Benfica. Sans entrer en polémique, l’idée est de susciter l’intention des grands clubs qui finissent par avoir les meilleurs latéraux. Quel est mon but pour la prochaine saison ? Si je veux revenir au Benfica ? J’ai un contrat. C’est normal de vouloir revenir, parce que Guingamp n’a pas d’option d’achat. Mais ce que je veux, que ce soit au Benfica ou à l’extérieur, c’est de poursuivre ma carrière. Jouer dans un plus grand club, en Ligue des Champions, sur de grands terrains.

Avez-vous reçu des indications du Benfica pour la prochaine saison ?

Pas encore. Et je pense qu’ils ne vont pas faire cela maintenant. Le Benfica est certainement déjà entrain de prévoir la prochaine saison, mais l’équipe lutte actuellement pour le titre. J’ai 28 ans, je suis arrivé à coût zéro. Le Benfica a Grimaldo, Eliseu, Marcelo Hermes… J’ai la possibilité d’être vendu. Je suis désiré sur le marché en ce moment. Mais revenir est une option évidente également. Je vais bien, je connais le football portugais et j’ai prouvé que je peux jouer au Benfica. Eliseu est revenu à 30 ans et il a joué. Benfica décidera de mon futur. Le pire serait de revenir en mauvaise condition et qu’ils disent : « Mais où va t-on maintenant prêter Marçal ?« .

Reviendrez-vous sans problèmes ?

Si le Benfica me dit qu’il compte sur moi, que je vais lutter pour jouer. Je reviendrai au plus grand plaisir et volontiers. Je suis sur que si je fais une saison au Benfica, je ferai mieux ou pareil que celles que j’ai faites jusqu’à présent. Je vais lutter avec quiconque pour être le meilleur latéral du football portugais.

Pensez-vous que vous méritez une opportunité dans un grand club ?

Bien-sur. Si je ne reviens pas au Benfica, je veux au moins aller de l’avant dans ma carrière. Et cela signifie aller dans un grand club. Pourquoi ? J’aime les bons moments de ma vie, j’ai trois fils et je veux pouvoir leur répondre à l’éventuelle question dans le futur : « Papa, et le Benfica ?« . C’est mon plus grand souhait, et je veux répondre : « Papa a été acheté, il a été prêté deux saisons, mais il est revenu et a joué » ou « Papa a été acheté, était prêté pendant deux saisons, mais n’a pas joué au Benfica, mais s’est battu et a franchi une étape importance de sa carrière dans un autre grand club« . Je veux dire à mes fils que j’ai réussi ma carrière. Je veux continuer à grandir dans ma carrière.

Si vous devez sortir, même vers un grand club, vous sortirez frustré du Benfica ?

Je veux maintenir ma bonne performance. Si j’arrive à franchir cette étape de sortir vers un grand club qui soit ou pas le Benfica, je vais être satisfait. Malgré que le Benfica n’ait pas compté sur moi, je ne baisserai pas les bras. Je maintiendrai le plus haut niveau, pour arriver dans un grand club.

Revenir au Benfica sera t-il un rêve réalisé ?

Je reviendrai avec le sentiment de ne jamais avoir abandonné. Il y en a très peux qui sont sorti en prêt et qui ont su revenir. Généralement celui qui sort et qui revient à 20 et quelques années, j’en ai déjà 28. Moi en vérité, je sentais que je pouvais aider le Benfica avant même les deux prêts, je suis arrivé préparé au club. Enfin, je reviendrai tout de même content, beaucoup même. Mais je suis une personne très sereine, je me prépare tranquillement. Je pense toujours que je dois être le meilleur latéral du championnat et faire de mon mieux tous les matchs.

 

Laisser un commentaire