Publicité

Le Manchester United pense déjà à la prochaine saison et ses prochaines victimes pourraient se situer sur le marché portugais. C’est en tout cas ce que rapporte le média britannique « Mirror » qui annonce que les Red Devils se préparent à sortir un chèque de 300 millions d’euros pour ramener 3 bijoux du football Portugais, 2 d’entre-eux sont du Benfica.

Cette même publication indique que le club de Premier League souhaiterait s’acquérir les services de João Félix, Rúben Dias et Bruno Fernandes, ce dernier du CP Sporting, avec un chèque de 250 millions de livres (près de 290 millions d’euros) : 120 millions pour la clause libératoire de João Félix, 60 millions pour celle de Rúben Dias et 110 millions pour le sportinguista Bruno Fernandes.

Une offre insuffisante pour se procurer les 3 bijoux du football Portugais ? C’est ainsi que la presse portugaise juge l’offre des Red Devils, la clause de João Félix qui devrait être revue à la hausse, et la concurrence s’annonçant très rude, notamment du côté de l’Italie pour les deux joueurs Benfiquistas, pas sûr que le club de Premier League puisse exaucer tout ses voeux…

Publicité
Amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

1 COMMENTAIRE

  1. Les gros clubs veulent acheter les joueurs au Portugal, car c’est tout ce qu’ils savent faire. Ils ne savent même pas former une équipe. C’est facile de sortir tous son argent pour acheter des grands joueurs et de croire que l’on va réussir à faire une grande équipe. Regarder le PSG, ils ont dépensé des sommes folles. Pour juste gagné le championnat à peine. Ce sont des clubs qui n’ont pas le staff technique du Benfica et non plus l’intelligence des infrastructures du Benfica.

    Si le SLB garde ses joueurs au maximum, il deviendra le meilleur club du monde à coup sûr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here