En conférence de presse d’avant-match à la Caixa Futebol Campus, l’entraîneur Bruno Lage s’est projeté sur la rencontre qui opposera le Benfica à Feirense, en marge de la 28ème journée de championnat, à Santa Maria da Feira. Au programme, une analyse de l’adversaire, un retour sur l’élimination en demi-finale de Coupe du Portugal, les performances de João Félix, les absences notables de Gabriel et Rafa, et un bref commentaire sur un possible retour de Chiquinho en provenance de Moreirense.

A quoi le Benfica peut-il s’attendre dans cette finale à Santa Maria da Feira face à Feirense, dernier en Liga NOS et qui a besoin de points pour échapper à la relégation ?

On s’attend à une équipe déterminée. J’ai déjà vécu cette situation et je suis sûr que l’équipe de Feirense et son entraîneur donneront tout pour gagner leurs match et les points pour se maintenir dans ce championnat. De notre côté on devra faire notre travail, parce qu’on joue des finales et on devra être à notre meilleur niveau, avec une bonne dynamique, on devra bien jouer, rapide, avec joie, créer des situations de buts, marquer et gagner les 3 points.

Rafa et Gabriel sont les absences notables pour ce match. En quoi cela impactera t-il la stratégie du Benfica ?

En rien. Durant ces 3 derniers mois, on a eu divers changements, des blessures, des suspensions, par simple choix, et notre dynamique n’a pas changée, et on est certain qu’elle ne changera pas. Chaque joueur à ses caractéristiques et offre sa touche personnelle au collectif, mais la dynamique a toujours été présente et c’est cela qu’on recherche au quotidien.

On est dans la dernière ligne droite du championnat. Pensez-vous que vous devrez gagner tout les matchs pour être champion national ?

Ce n’est pas « obligatoire », mais « déterminant ». On devra gagner les 7 matchs pour continuer à cette première place. C’est notre but, et c’est avec cette intention qu’on joue les matchs, pour gagner, peu importe la compétition. On voulait gagner le dernier match [en Coupe du Portugal], on a perdu, maintenant on veut gagner le prochain, et c’est sur celui-là qu’on se concentre. Notre détermination : bien jouer et gagner les matchs.

Le Benfica a été éliminé en demi-finale de Coupe de la Ligue et de Coupe du Portugal. Y a t-il une éventuelle raison ? Avez-vous peur que cela puisse arriver dans cette dernière ligne droite du championnat ?

Non et non. Une double réponse. Ma plus grande peur est toujours la même : que mon équipe ne joue pas bien. Le reste me passe par dessus la tête. Moi et mes joueurs avons tout le temps la même intention : entrer sur le terrain et bien jouer, offrir un beau football à nos supporters et leur donner la victoire. Notre motivation : servir et donner de la joie à nos supporters, avec un beau match et une bonne dynamique.

Après la trêve internationale en mars, le mois d’avril est très lourd. Comment gérez-vous cela après un mauvais départ, c’est à dire les deux éliminations en Coupe ?

Cela n’a rien à voir avec le trêve. La forme sportive d’une équipe et sa dynamique collective ne se perdent pas en une semaine. C’est un fait, certes, mais on aurait pu rester ici à en parler pendant deux heures. Ce sont des situations qui arrivent, et on en a déjà parlé concernant le match contre Tondela : On est très bien entrés dans ce match où on aurait pu ouvrir le score dès le premier quart d’heure qui nous aurait permis de jouer plus sereinement. Et j’ai déjà également commenté le dernier match. Le plus important c’est que l’équipe sache ce qu’elle doit faire à tout moment, et à chaque match. Plusieurs entraîneurs se sont plains : quand il y a des trêves internationales, il y a tout le temps un certain relâchement, mais c’est naturel. Je vais vous raconter un échange entre le mister José Mourinho quand il était à Manchester United et l’équipe technique de Carlos Carvalhal. En Angleterre, ils n’ont pas l’habitude de faire des stages lors de matchs à domicile, mais il m’a dit que, après chaque trêve internationale, si le premier match est à domicile, ils font un stage. Ce sont des sujets qui touchent toutes les équipes. Le plus important c’est d’être conscient du travail que l’on a effectué jusqu’à maintenant et continuer vers l’avant, déterminés. C’est cela que je ressens au quotidien.

Après le match d’hier [vendredi] cotre Porto, pensez-vous que cette ligne droite sera « propre » et sans polémiques ?

J’ai déjà répondu à propos de ce que je ressentais. On doit seulement faire notre travail et c’est cela que je me dois de faire. Le prochain match, entrer avec le meilleur onze, bien choisir, comprendre la dynamique qu’on doit implémenter, comprendre et analyser l’adversaire et réaliser un bon match, offensif, créer des occasions de buts, marquer et garantir les trois points. C’est sur cela que je suis concentré.

Après les éliminations en Coupe du Portugal et en Coupe de la Ligue, quelle est, selon-vous, une bonne et une mauvaise saison ?

Je vais vous répondre par le contraire : Au Benfica, pour la grandeur du club, gagner seulement la Coupe du Portugal ne sauve pas une saison.

Pensez-vous que João Félix a eu une baisse de régime ?

La justification est la même pour tout les grands joueurs. Quand on arrive à un niveau où quand on a joué pendant deux, trois mois à un certain niveau, jouer normal est considéré comme une baisse de régime… Je vous ai déjà expliqué… Ce n’est pas ça… Il y a 15 jours, João a réalisé un excellent match à Moreirense, il a marqué un beau but, et il a été appelé en sélection, il a eu une petite blessure et voilà, il a perdu un peu… Non ! Je ne vois pas les choses comme cela. Il doit faire son chemin, et il en a conscience. Il a un très bon environnement familiale pour le comprendre et il a les bonnes personnes qui l’aident. Il est arrivé à un niveau où jouer normal ne suffit plus.

Les rumeurs affirment un éventuel retour de Chiquinho au Benfica. Comment analysez-vous ce joueur ? Une plus valu pour la prochaine saison ?

En bref : un bon joueur, mais on aura l’occasion de reparler de ça plus tard. Pour l’instant notre concentration est sur les joueurs que nous avons dans le moment présent et je suis très satisfait d’eux. Je le sens et eux sentent également que je compte sur eux.

En fin de conférence de presse, l’entraîneur portugais a lancé un appel à tout les supporters.

Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience en tant qu’entraîneur principale, mais un des souvenirs dont je me rappellerais toujours c’est le soutien de nos supporters. Le dernier match les choses ne se sont pas bien passées, et ils étaient quand même présents, je les ai sentis derrière nous à soutenir l’équipe ».

Il y a aussi les gens que je croise dans la rue. Je sens qu’à un certain moment ils avaient arrêtés de croire au titre pour cette saison. Avec cette remontée au classement, ils y croient de nouveau. Et je sens qu’ils ont encore peur de perdre le championnat, et perdre le championnat deux fois dans une même saison peut nous marquer.

Pour ma part, la plus grande chose indescriptible qui nous arrive est l’arrivée au stade. Lorsqu’on arrive et qu’on est dans le bus, on ne voit pas tout, mais on sent une vibration, une énergie. Et je commence même à envier mes joueurs : l’énergie qu’ils nous transmettent nous rend bouche bée, nous remplis de frissons et donne une volonté énorme de vous représenter sur le terrain.

Mon plus grand souhait est que les supporters continuent de croire en nous et qu’ils continuent de nous pousser dans ces 7 finales, comme lorsqu’ils nous ont poussé quand on perdait 2-0 contre Rio Ave [premier match de Bruno Lage]. Quand on parle de dynamique d’équipe, ce sont les supporters qui l’ont crée. On va tout faire pour ne pas perdre le championnat deux fois la même année » c’est sur ces mots remplis de volonté et d’ambition que Bruno Lage a conclu la conférence de presse.

visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here