Publicité

L’entraîneur du Benfica Lisbonne, Bruno Lage s’est projeté en conférence de presse sur la rencontre face à Marítimo comptant pour la 30ème journée de Liga NOS. Le technicien portugais s’attend à des insulares aguerris et prêts à gagner, mais l’objectif du Benfica restera toujours le même, ramener les 3 points pour ces 5 dernières finales.

Quel Benfica peut-on attendre pour affronter Marítimo qui ses 3 derniers matchs n’a ni marqué, ni gagné à l’extérieur ?

Ils peuvent s’attendre à la même chose que ce que nous avons été dans le championnat, une équipe qui veut le meilleur résultat et le meilleur match possible en se créant des occasions de buts, en marquant et en ramenant les 3 points. Il reste 5 matchs, 5 finales, et notre concentration est de finale en finale. On doit être les plus compétents possibles, ce que nous avons été en championnat. Chaque match à son histoire. Ce n’est pas parce qu’une équipe gagne ou perd un certains nombre de fois qu’elle sera plus facile à jouer ou perdre. Je m’attends à une équipe compétente et qui a besoin de points pour le maintien, organisée et aguerrie, à l’image de son entraîneur.

Les joueurs se sentent-ils obligés de gagner le championnat pour leur supporters étant donné qu’ils ne leur reste plus que cette compétition ? Cela rajoute t-il de la pression ?

Non. La pression est permanente dans ce genre de grande équipe comme le Benfica. La pression est depuis le début du championnat. On avait plusieurs objectifs : la Ligue Europa, la Coupe du Portugal et le championnat. La pression c’est celle que je met sur mes joueurs : arriver au bout, faire de bons matchs, offrir un beau spectacle à notre public et à cette fin de saison, faire le moins d’erreurs possibles pour gagner les 3 points et terminer premier au classement.

Les joueurs seront-ils affectés de l’élimination en Ligue Europa ? Prévoyez-vous un Marítimo fragilisé étant donné les absences de Joel et Edgar Costa ?

Les joueurs doivent penser comme l’entraîneur et doivent croire en ce qu’ils font. Un entraîneur d’une grande équipe ne doit pas penser à ce qu’il ne peut plus gagner mais à ce qu’il peut encore gagner. C’est comme cela que je vois les choses, et je pense que les joueurs aussi. Après un match moins bien réussi [contre Eintracht], l’équipe sait toujours répondre présent. Sur Marítimo… Ces joueurs ont-ils jouer face au FC Porto ? Ah bah oui… Petit [l’entraîneur] a pris le soin de déclarer que ces joueurs ont forcé le carton jaune et n’ont pas joué contre Porto. J’ai vu ce match, parce que j’analyse les matchs des équipes qu’on affronte quand elles jouent en 4x4x2, et le FC Porto joue en 4x4x2, mais avec une autre dynamique. J’ai eu la curiosité d’aller voir si ces joueurs là étaient inclus dans leur gestion des cartons pour ce match, et ils n’y étaient pas. Je suis certain que Petit fera la meilleure gestion possible et jouera pour gagner des points.

Vous avez choisi Jardel et Fejsa pour le onze titulaire en Ligue Europa, avez-vous des leçons à tirer de ce qu’il s’est passé ?

Le peu de rythme de Jardel et de Fejsa ? Si on pense comme cela je n’aurais pas mis João Félix qui joue il y a 3 mois et demis, lui aussi n’avait aucun rythme. On parle actuellement de notre capitaine, de Jardel et de Fejsa, notre meilleur milieu-central. Je me rappel d’un match à Guimarães quand il s’était blessé, on aurait cru qu’il n’y avait plus d’équipe, pareil pour Jardel. Et maintenant ce sont les deux gamins Florentino et Ferro qui étaient avec moi en équipe B qui sont devenus les meilleurs… Il doit y avoir un équilibre dans ma gestion des joueurs, en tant qu’entraîneur comme être humain. Je n’étais pas là, mais on ne doit pas oublier ce que Jardel a fait durant ses 250 matchs au Benfica, et dans la vidéo qui célèbre cela on le voit avec le visage blessé à vouloir rentrer sur le terrain. Fejsa a lui aussi même joué en étant blessé et il a toujours voulu aider l’équipe. Prenons exemple sur vous : c’est comme si un jeune journaliste arrivait maintenant, qu’il écrivait deux articles et c’était lui désormais le meilleur journaliste. Je prends mes décisions en prenant en compte les 5 finales qu’il reste, mais je ne vais abandonner aucun de mes joueurs.

Avez-vous senti ces dernières semaines avoir perdu certaines choses aux entraînements à cause des matchs ? Est-il possible d’évoluer à partir de maintenant étant donné que vous avez une semaine pour préparer les 5 finales ?

Avoir du temps pour s’entraîner est déterminant. Le fait d’être tout le temps entre les entraînements et les voyages et se préoccuper de la récupération physique et mentale de chacun est un travail énorme, notamment dans la dernière ligne droite où on a une plus grande pression et la marge d’erreur est réduite. Les choses se perdent petit à petit et il faut réfléchir de la meilleure des manières pour que l’équipe puisse continuer à évoluer.

Marítimo est une équipe confortable en défense. Sachant que vous n’aurez pas Rafa, pensez-vous que vous allez avoir besoin de Salvio pour exploiter de la largeur ou Taarabt pour jouer plus dans l’intérieur ?

C’est une question que je n’ai pas encore résolue. En fonction des équipes de Petit, on arrive à analyser que ce sont des équipes aguerris, avec deux hommes qui mettent la pression et qui ne laissent pas construire. Quand vous verrez le onze vous saurez quelles dynamiques on aura choisi de mettre en place dans ces couloirs.

Il y a des joueurs du Benfica en risque contre le SC Braga s’ils prennent un carton jaune. Cela va t-il influence votre onze face à Marítimo, ou ce sera de finale en finale ?

Oui, de finale en finale. Il ne peut pas y avoir de gestion. Le meilleur onze sera sur le terrain, peu importe le risque de suspension. C’est de match en match et on a un effectif de grande qualité. Quand quelqu’un est absent, un autre va entrer et qui saura répondre présent.

Publicité
visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here