Publicité

L’entraĂ®neur du Benfica, Bruno Lage, s’est projetĂ© en confĂ©rence de presse sur le 1/4 de finales aller qui opposera les encarnados au Eintracht Frankfurt, marquĂ© pour jeudi Ă  21h. DĂ©terminĂ© Ă  gagner, l’entraĂ®neur portugais a toutefois affirmĂ© que cette compĂ©tition europĂ©enne n’Ă©tait pas la prioritĂ© absolue. Au programme, un mot sur l’adversaire, une comparaison Jovic-Seferovic, le retour de Salvio, et Canal Panda…

Vous entrez dans une phase cruciale de la saison. Quel résultat serait considéreriez-vous comme positif face au Eintract Frankfurt ?

Jouer bien et gagner. C’est notre objectif pour tout les matchs. Dans cette phase de la compĂ©tition, on joue deux matchs qui dĂ©cideront de notre passage ou non. On veut faire un grand match et gagner. Mais on sait qu’on a Ă©galement un match important dimanche.

Salvio est revenu aux entraînements. Il est à 100% ?

Oui, il commence Ă  s’entraĂ®ner et on est satisfaits. On est dans une phase importante de la saison et tout le monde est important pour contribuer au succès de l’Ă©quipe. Il est proche de revenir au meilleur de sa forme.

Vous avez misé sur la jeunesse en Ligue Europa. Quelle équipe va jouer jeudi ?

On va faire jouer la meilleure Ă©quipe en fonction de ce qu’on a dĂ©cidĂ©, de l’analyse que l’on a faite de l’adversaire et de notre stratĂ©gie. On va choisir le meilleur onze pour gagner ce match. Le championnat est plus important que la Ligue Europa, parce que nous sommes Ă  la première place, mais cela ne nous enlève pas notre envie de gagner. On prĂ©sentera la meilleure Ă©quipe pour gagner ce match.

Jovic a joué au Benfica et il brille désormais au Eintracht Frankfurt. Auriez-vous aimé pouvoir compter sur lui ?

Quand on atteint un tel niveau, il n’y a pas de mauvais joueurs, il y a des phases. Un joueur a besoin d’adaptation, un joueur Ă©tranger change de contexte et a besoin de temps pour s’adapter, notamment Ă  cause des nouvelles manières de travailler, un nouvel entraĂ®neur… après il faut s’adapter Ă  la rĂ©alitĂ© et continuer Ă  travailler. Il y a eu un Ă©change [Seferovic au Benfica, Jovic au Eintracht] mais on est satisfait de tout le monde, notamment de Seferovic qui est un grand joueur.

Le Eintracht Frankfurt est invaincu depuis 15 matchs. Savez-vous ce qu’il faut faire pour casser ce cycle ?

Peu importe les rĂ©sultats qu’ils ont, le plus important est de comprendre comment ils jouent. C’est une Ă©quipe très forte, qui joue très bien le 3x4x3, ils sont forts en transition offensive et ont une très bonne organisation, typique du football allemand. On doit analyser leur points forts et quand on aura le ballon on devra exploiter les espaces que leur système offre. On est convaincu d’avoir choisi la meilleure stratĂ©gie, et on sait que le onze de demain [jeudi] sera le meilleur pour gagner ce match.

Souhaitez-vous gagner le championnat ou la Ligue Europa ? Ou les deux ?

En tant qu’entraĂ®neur j’ai beaucoup de rĂŞves. J’avais le rĂŞve du Jamor [Coupe du Portugal], je rĂŞve de gagner le championnat et bien d’autres… Je n’ai gagnĂ© que des titres pour les Ă©chelons infĂ©rieurs du Benfica. On veut gagner tout les titres, qu’ils soit nationaux ou internationaux, mais pour cela on doit ĂŞtre meilleur que l’adversaire. On a cette volontĂ© de gagner le championnat mais on a encore 6 finales devant nous, on veut disputer une finale europĂ©enne, mais avant on doit battre une excellente Ă©quipe, très bien organisĂ©e et avec de grands talents individuels.

Bruno Lage Ă©tait en Ă©quipe B il y a quelques mois. Comment vous sentez-vous Ă  ce moment de la saison et avant cette rencontre en Ligue Europa ?

La seule chose qui a changĂ© c’est qu’avant je faisais les confĂ©rences pour deux ou trois personnes, maintenant la salle est remplie. La manière de travailler d’un entraĂ®neur reste la mĂŞme : prĂ©parer l’Ă©quipe de la meilleure des manières et jouer le match. La deuxième division est très compĂ©titive et elle nous a permis de travailler et mettre en pratique nos idĂ©es. Je suis très heureux d’avoir eu cette opportunitĂ©. C’est une Ă©tape très importante dans ma carrière et je suis très heureux de faire parti de ce parcours. Il y a 20 ans, si vous m’auriez demandĂ© si j’allais ĂŞtre aujourd’hui Ă  disputer une Ă©liminatoire de Ligue Europa, je vous aurais dis que c’Ă©tait impossible. Je suis ici, je travaille tout naturellement et je me concentre uniquement sur ce que je peux contrĂ´ler, s’entraĂ®ner, jouer, revenir Ă  la maison voir ma famille, voir Canal Panda [chaĂ®ne infantile] et le jour suivant revenir au Seixal pour s’entraĂ®ner.

Publicité
visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here