Publicité

C’est au terme d’un match décevant que le Benfica Lisbonne s’est incliné à l’Estádio Maksimir sur la plus petite des marges, contre le Dinamo Zagreb, comptant pour la 1ère manche des 1/8 de finales de Ligue Europa. Bruno Lage est clair : « rien n’est encore joué » a t-il affirmé en conférence de presse d’après-match.

Analyse du match et tactique

« Ce n’était pas le résultat qu’on voulait. On est bien entré dans le match avec une occasion de but très franche, sans succès. Comme ils jouaient en 4x3x3 et nous en 4x4x2, on avait prévu une forte pression des deux milieux adverses sur les nôtres [Florentino et Gabriel] et un de leur buteur à mettre la pression sur notre défense. Notre but c’était de jouer à l’intérieur pour occuper l’espace entre les deux milieux avec Gedson à droite et Krovinovic à gauche, et garder la largeur avec Corchia à droite et Grimaldo à gauche et jouer avec nos deux attaquants.

Rien n’est encore joué

En ce moment on perd, mais on a pas encore perdu. C’est un résultat très ouvert. C’est dommage pour le penalty, car pour ce que les équipes ont fait, le résultat aurait du être match nul. On a manqué d’agressivité et on aurait du chercher plus à jouer entre les lignes pour tirer, même de loin. Rien n’est encore joué. On doit maintenant récupérer et préparer le prochain match du Championnat, qui est contre Belenenses.

Surpris par le Dynamo ?

Non, il ne nous ont pas surpris. Le Dynamo a joué avec un bloc bas et ont mis la pression sur nos deux milieux, ils ont été très compacts. On a eu la première grande occasion du match avec notre latéral gauche isolé face au gardien. Ils sont beaucoup restés dans leur zone. Et après avoir marqué, ils étaient très sereins dans le match.

La blessure de Seferovic

On a essayé de correspondre avec Cervi à gauche en essayant de faire les mêmes mouvements. C’est vrai qu’après un très bon début de match, sa blessure nous a freiné [à la 31ème minute de jeu], parce que Seferovic attaque bien en profondeur. Et avec sa sortie, on a arrêté d’attaquer en profondeur comme on a l’habitude de faire et ça a mis la défense du Dynamo en confiance. Mais on ne peut pas accuser sa blessure pour les autres choses qu’on a pas bien faites. On a essayé de corriger cette situation, on a essayé, mais on a pas réussi à attaquer en profondeur, entre les défenseurs, et on est pas arrivé à chercher les espaces entre les milieux pour essayer de tirer.

L’usure des joueurs

On a déjà eu plusieurs types de blessures. La blessure à cause de la fatigue ? Non sinon ce serait derrière la cuisse. Ce n’était pas le cas de Seferovic. La blessure provient d’un saut. Ca peut arriver quand on saute et on atteris avec un pied par terre, et là ça peut toucher l’adducteur. Ce n’était pas lors d’une course. Je vais être très clair : on joue samedi et on a assez de jours pour bien récupérer. Si j’aurais sentis que Seferovic était en risque, je ne l’aurais pas fais jouer. Il va être analysé, et en fonction de cela on prendra des décisions. Avant-tout, on doit analyser Belenenses et définir notre stratégie qui va nous permettre de continuer cette lancée en championnat où nous sommes actuellement premier.

Le message aux joueurs

Je leurs ai dis que ce match n’est que la première mi-temps, on perd 1-0 mais rien n’est joué. On doit maintenant récupérer du mieux qu’on peut, affronter Belenenses [25ème journée du championnat] et après jouer ce match retour jeudi.

rassemblement joueurs
Photo : Isabel Cutileiro / SL Benfica
Publicité
Amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

3 Commentaires

  1. Une défaite ça ne fait jamais plaisir.
    Le dynamo n’avait rien proposé de spécial.
    On a encore un grand Vlachodimos. Dommage pour le pénalty.

    On a senti une fatigue générale des joueurs.
    Qu’un joueur comme Corchia ne soit pas trop dedans peut se comprendre par le manque de match. Mais un joueur comme Grimaldo moins.

    Félix à été complètement absent. Bien dommage vu le potentiel.

    Dias a concédé le pénalty très bêtement. Dommage. Sinon bon match aux côtés de Ferro.

    On espère que la blessure de notre Suisse préféré Seferovic n’est pas trop grave. Il aurait dû être remplacé par Rafa direct au lieu de Cervi à mon sens.

    Krovinovic pas très bon match. Mal saisie sa chance alors que l’on sent le potentiel.

    Rien est perdu. On sera la pour le match retour au stade de la Luz.

    Força Benfica.

  2. Un grand Vlachodimos, mais c’est tout ce qu’il y a eu de grand à mon avis. Pour Grimaldo je trouve cela compréhensible justement vu tout les matchs qu’il enchaîne depuis le début de saison… Et effectivement je voyais aussi Rafa entrer, j’ai été étonné par la rentrée de Cervi.

    Rien n’est perdu effectivement, c’est largement rattrapable, surtout à domicile.

  3. Je suis bien d’accord que cela est rattrapable.
    On est tous d’accord pour dire que les joueurs étais sous le coup de la fatigue à force d’enchaîner les matchs et c’est normal.
    Mais sur certaines actions je pense qu’en poussant un peu ça serait passé.

    Le Benfica redevient un grand club justement grâce à Bruno Lage et à la motivation des joueurs retrouvée. Maintenant il ne manque qu’à bien gérer la fatigue. Grande confiance à tous le club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here