Publicité

Bruno Lage a analysé, en conférence de presse après le match, la victoire du Benfica sur le score de 6-0 face à Marítimo dans le cadre de la 30ème journée de Liga NOS. Faisant les éloges de son équipe, il a tenu à rappeler que tous les joueurs comptaient dans l’équipe, à expliquer la titularisation de Cervi et a même suggérer un nouveau système de compétitivité au sein du championnat portugais pour améliorer la qualité de ce dernier.

Analyse d’une grande victoire face à Marítimo

« Un bon match de notre part, avec une prestation solide de la première à la dernière minute. Un très bon résultat et, plus important, une nouvelle grande victoire de la part de l’équipe devant nos supporters. Nous avons gagné, ce qui était l’objectif principal, et nous retrouvons notre position de leader dans le classement.

« Je m’attendais à ce genre de match de la part de mon équipe. Ce qui est important pour moi, c’est que l’équipe continue à se créer les opportunités comme elle l’a fait durant ces derniers trois mois et demi passés et qu’elle n’arrête jamais de courir, d’avancer. Quand on va vers l’avant, à la recherche du résultat que l’on veut, nous sommes ce genre d’équipe qui marque beaucoup et qui joue bien. Une fois que l’on a une marge d’avance suffisante on peut se permettre de poser le jeu. L’équipe a parcouru un très bon chemin jusqu’à aujourd’hui et, en regardant les joueurs que nous avons dans notre effectif, je suis convaincu que nous continuerons à proposer ce genre de prestation. »

Tous les joueurs comptent !

« Je n’abandonne aucun joueur dans l’équipe. Ils travaillent tous et je choisis les onze joueurs que je considère comme les plus prêts et les plus adaptés pour chaque match. Je le dis depuis le début que tous les joueurs comptent et c’est vraiment le cas. Ça faisait deux ou trois mois que Cervi n’était plus titulaire mais il a joué et il a inscrit deux buts dans cette rencontre; Salvio revient de blessure, il a eu un peu de temps pour jouer et il a marqué; Adel Taarabt a joué 15 minutes d’énorme qualité une nouvelle fois; Gedson a fait un match fantastique à Frankfurt… C’est ça notre gestion quotidienne de l’effectif, avec beaucoup de joueurs disponibles et pleins d’envie de rentrer sur le terrain. »

« Personne n’a a conquérir ou à récupérer sa place. Je suis un entraîneur et un homme qui doit gérer 24/25 professionnels. On travaille beaucoup et je crois sincèrement que nous prenons toujours les meilleures décisions. Maintenant, il y a des match où nous gagnerons et d’autres non. C’est le chemin que l’on doit parcourir. J’ai déjà dit : Tous les joueurs comptent ! Cervi, Rafa, Salvio, Gedson, Taarabt, notre capitaine Jardel qui était sur le banc aujourd’hui, Fejsa qui a soutenu et motivé les joueurs dans les vestiaires : ils comptent tous! Le plus important c’est que tous les joueurs soient disponibles. »

SL Benfica - CS Maritimo
Photos: Isabel Cutileiro et João Paulo Trindade / SL Benfica

Le message fort de l’entraîneur avant le match

« Dans le football comme dans la vie, tout se rattrape. Mais on ne peut pas rejouer le match retour de la demi-finale de Coupe du Portugal face à Sporting ou rejouer le second match contre l’Eintracht Francfort, mais nous avons encore quatre finales à disputer. Ce qui compte le plus dans lavie sportive c’est ce qui est à venir. De mon côté, je leur ai également dis que nous passons beaucoup de temps en dehors de notre famille et moins avec elle, mais que ce même temps ne s’achète pas. C’est le sentiment que l’on doit avoir. »

« Il faut profiter au maximum du temps qui nous est offert, que ce soit dans notre vie personnelle ou sportive. Mon fils fête ses 4 ans et c’est le second anniversaire que je rate. Et je ne pourrai pas le rattraper. Mais je le rattraperai plus tard, d’une manière ou d’une autre. Ça vaut pour moi et mes joueurs. Ce que l’on doit faire désormais c’est jouer ces quatre dernières finales en profitant au maximum du présent avec des entrées en jeu déterminées. Voici la discussion que nous avons eu avant le match et les joueurs ont profité des 90 minutes pour faire une grande prestation de plus. »

Les explications concernant le choix de Cervi au lieu de Taarabt

« Face à Feirense, nous avons opter pour Adel [Taarabt] notamment parce que l’on avait besoin d’avoir un jeu intérieur [au milieu] plus fort, plus solide, et c’est ce qu’il nous permet quand il joue ; face à Marítimo on jouait à domicile où le terrain est plus large ce qui demandait un joueur comme Cervi. Il possède un profil similaire à celui de Rafa et s’inscrit bien dans le jeu de couloir. »

SL Benfica - CS Maritimo
Photos: Isabel Cutileiro et João Paulo Trindade / SL Benfica

Récupérer pour le match face au SC Braga et l’idée d’un nouveau modèle compétitif

« Pour commencer, je vais leur donner un jour de repos parce que dernièrement le rythme a été très usant. Ils ont montré une bonne forme physique, beaucoup de pression du début à la fin face à un bon adversaire. Au lieu de pointer du doigt, ce serait plus intéressant de réfléchir à un nouveau modèle compétitif. Si l’on souhaite un meilleur championnat, on ne peut pas demander aux équipes de jouer consécutivement cinq, six, sept matchs. Cela demande beaucoup d’effort et n’apporte rien de bon. »

 » Je sais qu’il y a beaucoup d’intérêts dans le système actuel notamment dans la retransmission des matchs à la télévision. Mais ce serait plus intéressant de réfléchir à une dynamique où les équipes joueraient le samedi, mercredi et dimanche. Le spectacle serait meilleur, les équipes récupéreraient mieux, les matchs seraient mieux préparés et il y aurait moins de blessures. Les compétitions européennes se joueraient au même rythme; on pourrait, si besoin est, créer une nouvelle compétition pour la Segunda Liga (deuxième division) et pour le Championnat national des seniors (troisième division). Ce sont de simples idées à réfléchir, parce que jouer constamment tous les 2 ou 3 jours n’est pas bénéfique pour la qualité de jeu. »

La liaison entre l’équipe et les supporters Benfiquistas

« Le garçon [supporter] a demandé à ce que son affiche et son message parvienne au vestiaire et c’est cette liaison que nous aimons avoir avec eux. J’aime beaucoup ressentir et comprendre le supporter. Ils sont très importants pour nous. Nous leur parlons mais eux aussi peuvent parler à l’équipe. »

SL Benfica - CS Maritimo
Photos: Isabel Cutileiro et João Paulo Trindade / SL Benfica
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here