La détermination du Benfica face à Braga sera à son maximum, la première des quatre finales qui manquent pour la reconquête du titre de champion national. Pour cette rencontre cruciale, Bruno Lage s’est projeté en conférence de presse, à la Caixa Futebol Campus, sur la rencontre qui opposera les deux équipes, en marge de la 31ème journée de Liga NOS.

Comment avez-vous préparé ce match, sachant que si vous gagnez vous serez isolés à la première place, après le nul du FC Porto à Vila do Conde ?

Le match a été préparé de la même manière que les autres. On a eu plus de temps pour récupérer et s’entraîner, récupérer des choses qu’on avait perdu au fil du temps car on enchaînait les matchs. Le SC Braga est une équipe qui pratique un beau football, dynamique. Ils ont un très bon collectif, et un très bon entraîneur qui fait un travail fantastique cette saison. Braga est une équipe qui joue le collectif et qui a plusieurs dynamiques de jeu. On jouait à peut près pareil quand on était en équipe B, un peu asymétrique. Ils ont un très bon jeu intérieur et ont une très bonne connexion avec leur défense, au delà d’avoir de très bons buteurs qui sont capables de faire de bonnes choses. On devra être à notre meilleur niveau, préparés pour ce match, mettre en pratique notre jeu et tout faire pour avoir la possession du ballon afin de se créer des occasions de buts et marquer, pour ensuite gagner les 3 points. On est actuellement deuxième. Notre intention, peu importe les résultats de l’adversaire est de gagner. Depuis le match face à Porto on joue des finales. On doit jouer de match en match, de finale en finale, et c’est avec cet état d’esprit qu’on entrera sur le terrain. On ne se concentre que sur nous même, sur notre jeu pour conquérir les 3 points.

Le président du Benfica a dit que Bruno Lage sera l’entraîneur du Benfica la saison prochaine, peu importe le résultat de cette saison. Quel impact ces paroles ont-elles dans cette phase décisive de la saison ?

Le président l’a dit publiquement, mais je n’ai jamais senti cette nécessité à partir du moment où j’ai renouvelé pour 4 ans et demi en équipe A. Quand on fait ce genre de prolongation de contrat, l’intention est de continuer. Je suis heureux qu’il soit satisfait de mon travail, mais pour moi rien ne change, parce ce qu’on a fait il y a deux mois fut réfléchi.

La nomination des arbitres furent faites un jour avant le match pour la première fois cette saison. Est-ce positif ou polémique ?

Je vais être honnête : je m’en fiche. Des fois je ne connais même pas les arbitres des matchs… Le plus important c’est d’être serein, chacun doit faire de son mieux. Je me concentre toujours et uniquement sur mon travail.

Le match nul du FC Porto s’est-il faite ressentir sur le comportement des joueurs à l’entraînement de ce samedi ?

On ne parle pas des matchs du FC Porto. Je ressens tout le temps cette joie et détermination lors de la préparation des matchs. Le FC Porto est toujours premier, ils ont un point d’avantage. On doit se concentrer et faire notre travail.

Le match nul 2-2 du FC Porto sur le terrain de Rio Ave sert-il également d’avertissement concernant la difficulté de cette ligne droite ?

C’est pareil depuis ces deux derniers mois. Ce qu’il s’est passé pour Porto nous est arrivé face à Belenenses. On menait 2-0 et d’un coup la situation s’est renversée, c’est ça le football. À l’époque on avait un avantage de deux points et on l’a laissé filer. Demain on aura l’opportunité de continuer dans ces finales. C’est ça notre motivation. Gagner des matchs donne beaucoup de travail, et c’est très difficile, particulièrement face à de grandes équipes. On doit être concentrés sur ce qu’on peut contrôler, qui est le prochain match. On va affronter un adversaire très difficile et qui lutte pour le titre, qui est bien organisé et ayant une bonne dynamique. Nous sommes également une bonne équipe et c’est avec cette détermination qu’on va jouer ce matin, pour gagner et revenir à la première place du classement.

Le résultat du FC Porto augmente t-il l’exigence des supporters du Benfica ?

Notre intention est de gagner tous les matchs, que ce soit à lorsqu’on était à 7 points de Porto ou à la première place. Si les supporters veulent que nous gagnons le titre, c’est bon signe. Cela veut dire qu’on est sur le bon chemin et dans un championnat à l’image du parcours du championnat, mais cela n’enlève en rien notre pression ni notre responsabilité, parce que celles-ci sont à leur maximum depuis janvier.

Jhonder Cádiz, attaquant du V. Setúbal est désigné comme une possible acquisition du Benfica. C’est un nom qui vous plaît ?

C’est un bon joueur. Quand on a affronté le V. Setúbal j’ai dis que c’était un bon joueur très fort dans les attaques en profondeur et qui défend bien.

visage
Fondateur de SLBFrance, webmaster et rédacteur depuis 2016 et étant un amoureux et fan inconditionnel du Benfica, je vous fais découvrir ce magnifique club à travers son histoire et son actualité quotidienne. Au programme, records, statistiques, faits et histoires du plus grand club Portugais, et surtout, de l'actualité chaque jour sur le tetra champion national !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here