Présentant son meilleur départ en championnat des 36 dernières années, Benfica est leader isolé de la Liga NOS à la 11° journée. Et si le club se retrouve dans cette situation aujourd’hui c’est grâce aux choix opérés par Bruno Lage en cours de rencontre. En effet, ce dernier a su, dans les moments compliqués, utiliser à bon escient les options dont il disposait sur le banc de remplaçant pour débloquer la situation. 

 

« Todos Contam ». C’est la marque de fabrique de Bruno Lage depuis son arrivée aux commandes du Benfica en janvier dernier. En effet l’entraîneur originaire de la ville de Setúbal, a toujours affirmé que tous les joueurs de son effectif étaient importants et que tous allaient avoir, à un moment ou à un autre, leur rôle à jouer, titulaires ou remplaçants. Aujourd’hui, il est difficile de dire le contraire : Benfica a encaissé 6 points en championnat grâce à des joueurs sortis du banc en cours de rencontre, permettant au club, à l’issue de la onzième journée, d’être le leader isolé de la Liga NOS 2019/20.

 

Les points engrangés par Benfica en Liga NOS grâce à ses remplaçants

ADVERSAIRE INFLUENCE DESCRIPTION
Santa Clara (1-2) + 2 points Vinícius entre et égalise pour le 1-1
V. Setúbal (1-0) + 2 points Vinícius entre et marque le but victorieux pour le 1-2
Moreirense (1-2) + 2 points Jota entre et fait la passe décisive pour le 1-2

 

Tout commence lors de la 6° journée de championnat face à Moreirense. Alors que l’équipe perd sur le score de 1-0 à la 48ème minute, Rafa égalise à la 85ème permettant à Benfica de revenir à 1-1. Trois minutes après, c’est sur Jota que Bruno Lage mise comme dernier changement pour aller chercher la victoire dans les dernières minutes du match. Résultat? A la 91ème minute, Jota adresse un centre millimétré pour Seferovic qui, de la tête, vient donner les 3 points aux siens. Deux minutes de jeu pour Jota pour offrir deux points de plus à Benfica.

Une semaine après lors de la 7° journée, Benfica reçoit Setúbal à la maison. Peu avant l’heure de jeu le score est toujours vierge et on commence à se demander dans les travées du stade si l’équipe va réussir à faire la différence. Bruno Lage décide alors de faire sauter Carlos Vinícius du banc des remplaçants vers le terrain à la 58ème minute pour résoudre la situation. Un choix qui s’avérera vite judicieux puisqu’il suffira à peine de 5 minutes au brésilien pour ouvrir le score et marquer le seul but de la partie à la 63ème minute, offrant ainsi deux points supplémentaires à son équipe qui aurait alors peut-être concédé le match nul sans son entrée en jeu.

Enfin, c’est lors du dernier match de championnat, lors de la 11° journée contre Santa Clara, que Benfica va réussir à s’offrir les 3 points de la victoire grâce à son banc. Et devinez quoi? C’est encore grâce à l’entrée en jeu de Carlos Vinícius à la mi-temps, alors que l’équipe perd 1-0, que Benfica va débloquer la situation. Le brésilien égalise à la 54ème minute sur un centre de Pizzi. Et si c’est le numéro 21 qui marquera le but victorieux à la 78ème, Benfica aurait sans doute laisser deux points sur l’île des Açores sans l’intervention de Vinícius.

carlos-vinicius-benfica

Photo: SL Benfica

Dans le top 10, seule la Juventus fait mieux

Au moment d’analyser quel club a le meilleur banc parmi les équipes leaders des 10 principaux championnats européens, la Juventus apparaît comme celle qui a le banc le plus productif. Les Bianconeri ont réussit à glaner 8 points grâce à des joueurs rentrés en cours de partie depuis le début de cette saison. C’est d’ailleurs leur récente victoire en Serie A face à l’AC Milan (obtenue grâce à un but de Dybala qui avait remplacé Ronaldo un peu plus tôt) qui a permis aux italiens de dépasser Benfica au classement des bancs les plus influents.

En ce qui concerne le reste des championnats du Top 10, personne ne fait mieux que le champion en titre portugais. Alors que l’Ajax (Pays-Bas) ne rentre même pas dans ce classement, n’ayant gagné aucun points grâce à ses remplaçants, le PSG (France), lui, en a engrangé 4, 3 points pour le Borussia Mönchengladbach (Allemagne), 2 points pour le Club Bruges (Belgique) et le Shakhtar Donetsk (Ukraine) et finalement 1 point pour Liverpool (Angleterre), Barcelone (Espagne) et le Zénith Saint-Pétersbourg (Russie).

 

Sources: SL Benfica / Marco Rebelo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here