Victorieux pour la quatrième fois consécutive depuis la prise aux commandes de Bruno Lage, le SL Benfica s’est de nouveau imposé sur le terrain de Guimarães à l’Estádio D. Afonso Henriques, ceci après la victoire contre les Vimaranenses en Coupe du Portugal, à seulement deux jours d’intervalle. En conférence de presse, l’entraîneur de l’équipe principale a tenu à féliciter ses joueurs, notamment en soulignant la participation des attaquants au travail défensif et en expliquant également la titularisation de Castillo, lui qui n’était plus titulaire depuis août 2018.

La montée en puissance

« Je sens l’équipe de plus en plus solide et je pense que cela s’est vu tout au long du match. On est monté crescendo. En première période, sans compter les 10 premières minutes, on a été supérieur, mais la deuxième mi-temps a été plus équilibrée. On a essayé de changer pour faire quelque chose de différent, notamment une pression à 3 [joueurs] pour une attaque à 3 [joueurs] du V. Guimarães. Pour ce qui est de notre travail, on ne l’a pas bien fait et le V. Guimarães nous a un peu tiré sur la corde. Après, c’est à ce moment qu’arrive le but, une action où Seferovic doit être plus ouvert pour mettre la pression et il apparaît sur l’action pour marquer. Le résultat est toujours juste pour celui qui gagne, je suis satisfait du travail de tous, ceux qui ont joué aujourd’hui et ceux qui ont joué mardi, on va évoluer d’entraînement à entraînement, match à match. On a les 3 points ».

Comparaison au précédent match

« On savait que ça allait être un match différent, principalement en relation à la deuxième période du match de mardi. Un V. Guimarães qui met plus la pression. Notre idée était, peu importe la pression, de jouer derrière, entrer par les axes et puis jouer par les couloirs. En fonction des joueurs qui aillaient jouer, la pression haute aurait pu être une évidence, comme cela l’a été. On a choisi de construire, avec sûreté, et notre match est monté crescendo. On doit jouer chaque match avec le but de repartir avec les 3 points, et on a risqué cela ».

Titularisation de Castillo

La titularisation de Castillo, c’est pour deux raisons. Premièrement, la fatigue de Seferovic qui a fait beaucoup de matchs consécutifs; et deuxièmement, par choix stratégique, parce qu’on savait que le V. Guimarães allait couvrir le jeu intérieur et on a voulu que Castillo soit pris par les deux défenseurs centraux pour que João Félix ait plus d’espace. Je pense que c’est ce que nous avons fait à partir du quart d’heurte de jeu, on a commencé à avoir plus d’espace, Castillo a commencé a pousser la défense de l’adversaire et c’est là qu’on a eu un meilleur contrôle du match ».

La solidité de l’équipe

« Ce qui nous donne du moral c’est d’être solide et c’est ce que nous sommes. On a pas eu  beaucoup de temps pour s’entraîner, on a joué tout les 3 jours. On a utilisé diverses manières pour que les joueurs comprennent notre stratégie, à l’entraînement, ou en vidéo. La solidité c’est de voir l’équipe grandir et évoluer, c’est ça qui nous donne du moral ».

L’importance de Gabriel dans la construction

« Le système tactique a pu l’aider, mais Gabriel est entré dans le onze pour le travail qu’il fait aux entraînements. Il nous a montré des choses très intéressantes. Il donne du muscle au milieu de terrain, Gabriel nous permet de mieux construire, cacher quelques lacunes dans les couloirs. Avec l’entrée de Gabriel, on a une autre manière de construire, de meilleure qualité, où on peut attaquer avec des passes courtes ou longues ».

Deuxième place au classement

« On est obligé de faire notre travail, d’entrer déterminer et solide sur les matchs, comme on l’a monté. On a gagné 3 points, et on lutte ».

Solidité défensive

« La priorité c’est de faire évoluer l’équipe. Une de mes premières idées, et sachant qu’on allait jouer en 4x4x2, tout le monde devait comprendre que chacun devait être présent dans les phases défensives. C’est ce qui distingue les grandes équipes et les grands joueurs. Tout le monde doit être présent dans tous les moments, tant en défense comme en attaque. Pour cela, je leur laisse un mot de reconnaissance à tous mes joueurs, mais principalement aux attaquants qui ont fait un travail extraordinaire de pression, et qui n’ont pas laissé joué le V. Guimarães sur notre moitié de terrain. Tout en gardant la force de marquer des buts, je suis satisfait du travail de tout le monde.

Classico en Coupe de la Ligue

« Je ne parle pas sur les autres. Ce que je pense c’est que nous devons être concentrés, à chaque entraînement, à chaque match. On va maintenant entrer dans une autre compétition, une demi-finale avec le FC Porto et sur cela que nous allons nous concentrer maintenant. On veut gagner pour être en finale. On veut continuer à évoluer avec un système tactique neuf avec l’aide de tous, comme cela s’est passé aujourd’hui ».

« L’important c’est de gagner contre Porto. Après il faudra récupérer, et nous préparer pour bien aborder le match suivant. La concentration doit être à son maximum, aux entraînements et aux matchs ».

Le soutien des supporters

« Ce que j’ai ressenti : On est dans une ville magnifique, c’est ici qu’est né le Portugal. Si on gagne le public avec une victoire sur ce match, sachant qu’on lutte pour le titre, on se demandera si l’on ne joue pas à domicile lors des rencontres à l’extérieur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here